lundi 12 août 2013

doux oute

à midi, j'errais quelque part ....

... Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom ...

ce soir, je vois où je vais ... enfin, je crois

... Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom ...

Paul Eluard






Aucun commentaire:

Publier un commentaire